de fr it

Göscheneralp

Partie de la comm. de Göschenen UR, comprenant à l'origine les hameaux de G. et Gwüest, au fond du Göscheneralptal. 1631 Göschiner Alp, 1708 Gestiner Alpen. 4 maisons à Gwüest et 5 à G. en 1811, 70 hab. vers 1867, 20-30 à Gwüest en 1936, 12-14 familles en 1954, 286 hab. en 1960, 41 en 1990. La chapelle Saint-Joseph (Notre-Dame-des-Sept-Douleurs depuis 1861), construite en 1733 comme filiale de Wassen, fut rattachée à la paroisse de Göschenen en 1875 et rénovée en 1910, date de la création du cimetière. Une chapellenie existait déjà vers 1742; le chapelain servait aussi d'instituteur. Les habitants formaient une communauté d'alpage qui désignait un responsable (Alpvogt), un trésorier et des valets. Les limites avec Göschenen furent fixées en 1693. Jusque vers 1900, outre l'exploitation des pâturages, on pratiquait un peu de céréaliculture. Le commerce des cristaux offrait des gains accessoires, de même que le tourisme et l'alpinisme dès le milieu du XIXe s. (ouverture d'un hôtel à G. en 1893). La route carrossable pour Göschenen fut aménagée entre 1952 et 1955. La construction d'un barrage et d'une centrale électrique suivit entre 1955 et 1962. Le hameau de G. disparut sous les eaux du lac artificiel. Les familles reçurent en compensation des maisons à Gwüest, où l'on reconstruisit aussi la chapelle.

Sources et bibliographie

  • G. Binder, Das Göscheneralptal, 1954
  • H. Nünlist, Aus vergangenen Tagen der Göscheneralp, 1967
  • E. Muheim, Das Lebensbild einer Gemeinde, 1975
  • G. Kaufmann, Hinteralp und Gwüest, 1998
  • G. Kaufmann, P. Roubik, «Das erste Urbar der Kaplanei Göscheneralp von 1740», in Gfr., 153, 2000, 259-284
Liens
Notices d'autorité
GND