de fr it

Maria Rickenbach

Couvent de bénédictines à Niederrickenbach, comm. Oberdorf (NW), diocèse de Coire. Fondé entre 1857 et 1863 comme établissement de dévotion (saints patrons: Benoît et Scolastique) par deux sœurs de l'institut de Baldegg, qui se séparèrent en 1853 de leur maison-mère et se placèrent sous la protection de l'abbé d'Engelberg, plus tard visitateur de M. En 1854, ces sœurs reprirent l'asile des pauvres de Gauglera à Dirlaret, ouvrirent un noviciat en 1856 et adoptèrent l'adoration perpétuelle. Sous le prieur Anselme Villiger eurent lieu pour la première fois l'élection d'une mère supérieure et la prononciation de vœux simples conformes à la règle bénédictine. Le lieu de pèlerinage de M. devint le siège de la communauté en 1857. Sous l'appellation "Congrégation des sœurs du sacrifice du tiers ordre de saint Benoît", le couvent fut confirmé par l'évêque en sa qualité d'institution ecclésiastique en 1863, mais dut restreindre son action sociale (assistance aux pauvres, enseignement) au territoire de M. De 1859 à 1981, la communauté géra un pensionnat de jeunes filles, dont l'école était aussi ouverte aux enfants des environs. En 1874, un premier groupe de nonnes fut envoyé aux Etats-Unis pour soutenir le couvent d'Engelberg dans son activité de mission et d'enseignement. Ainsi virent le jour les couvents de Conception (à Clyde dans le Missouri, auj. congrégation de six couvents d'Adoration) et à Maryville (Dakota du Sud). Les bâtiments du couvent de M. furent agrandis (1895-1897), puis reconstruits (1973-1977), l'église fut transformée et consacrée (1979-1980). La supérieure porte le titre de Mère depuis le début. En 1938, le couvent devint un prieuré et la Mère une prieure. M. fait partie de la fédération des couvents de bénédictines de Suisse fondée en 1975, alliant vie méditative et apostolat séculier.

Sources et bibliographie

  • HS, III/1, 1848-1862
  • Das Benediktinerinnen-Kloster Maria-Rickenbach in Geschichte und Gegenwart, 2007