de fr it

Sankt Niklausen

Hameau de la comm. de Kerns OW, situé au-dessus de la gorge de la Melchaa, comprenant quelques fermes importantes sur une terrasse (d'où l'ancien toponyme Sankt Niklaus uff Benken). Mentionnée pour la première fois en 1357, la chapelle, dédiée à saint Nicolas de Myre, a été construite vers 1350. D'abord simple chœur devant lequel des bancs étaient placés à ciel ouvert, elle fut complétée par une nef avant la fin du XIVe s. Les peintures murales (cycle gothique) du chœur, couvertes d'un enduit à plusieurs reprises, furent dégagées en 1945-1946. La tour massive qui se dresse à côté, de type savoyard, avec un toit pyramidal, date du milieu du XIVe s. La rénovation de 1703-1704 a donné à la chapelle un berceau en bois décoré de peintures baroques. Filiale de Kerns, la chapelle reçut en 1523 une chapellenie, qui n'est plus desservie au début du XXIe s. Depuis 1972, les dominicaines de Béthanie exploitent à S. une maison de formation et d'accueil.

Sources et bibliographie

  • R. Durrer, «Die Kapelle St. Niklausen bei Kerns und ihre mittelalterlichen Wandgemälde», in Gfr., 52, 1897, 307-356
  • E. Müller, Die Kapelle St. Niklausen bei Kerns, 1996