de fr it

Kernwald

Forêt de hêtres de 420 ha au nord de Kerns et à l'est du lac de Wichelsee, le K. forme depuis le Moyen Age la frontière entre Obwald et Nidwald, qui en tirent leur nom. On n'a pu établir si ce toponyme est d'origine romane ou alémanique et s'il se rapporte à Kern (noyau) ou à la commune de Kerns. Avec les forêts de montagne situées sous l'alpe et le col d'Ächerli, le K. formait une vaste étendue forestière, aujourd'hui entrecoupée par des villages comme Siebeneich, Wisserlen et Sankt Jakob. Le 9 septembre 1798, les troupes françaises la traversèrent pour marcher sur Stans. Aujourd'hui, le K. est une zone de délassement aisément accessible.

Sources et bibliographie

  • F. Ringwald, Wirtschaft und Besiedlung des Kantons Obwalden, 1934
  • A. Hug, V. Weibel, Nidwaldner Orts- und Flurnamen, 2003
Indexation thématique
Environnement / Forêt