de fr it

Wildenburg

Château fort en ruines, situé sur un éperon rocheux, entre les gorges de la Lorze et du Schwarzenbach, comm. Baar ZG, à proximité des anciennes voies de communication menant de Zoug et Baar aux montagnes zougoises. Edifié probablement vers 1200 lors des grands défrichements, le château est mentionné pour la première fois en 1309, date à laquelle il appartenait aux seigneurs de Hünenberg, ses constructeurs présumés, qui prirent épisodiquement le nom de W. Des fouilles archéologiques partielles ont révélé plusieurs phases d'agrandissement (par exemple, une tour ronde du troisième quart du XIIIe s.). En 1416, lors de la vente des biens du château, W. est attesté pour la dernière fois comme propriété des Hünenberg et fut ensuite abandonné. La destruction brutale par les Zougois, mentionnée par les chroniqueurs du XVIe s., n'est pas attestée archéologiquement. Les légendes évoquant la tyrannie des W. se perpétuèrent jusqu'à la fin du XXe s. Restaurée en 1938, la ruine fut consolidée en 1985 grâce à une initiative privée, après le refus par le peuple d'un projet cantonal.

Sources et bibliographie

  • Wildenburg, [1986]
Liens
Notices d'autorité
GND