de fr it

Gubel

La chapelle commémorative et de pèlerinage du G. (comm. Menzingen), confiée à des ermites depuis le XVIe s., rappelle la bataille gagnée en 1531 à cet endroit contre les cantons protestants. L'idée d'y fonder un couvent se développe à l'époque du Sonderbund. Entre 1846 et 1851, les bâtiments du couvent des capucines de Maria Hilf sont construits sur le G. avec l'appui des autorités religieuses locales; des novices de Wonnenstein (comm. Teufen, mais Appenzell Rhodes-Intérieures) et de Notkersegg (Saint-Gall) s'y établissent et font profession. En 1851, le couvent (dirigé par une mère supérieure) est placé sous l'autorité de l'évêque de Bâle, qui approuve ses statuts en 1885 et à nouveau en 1957. G. acquiert entre 1853 et 1859 l'exploitation agricole et l'auberge, qui sont affermés. Les bâtiments conventuels sont restaurés et agrandis en 1917 et 1938. Les revenus de la communauté proviennent principalement de la broderie de parements liturgiques ainsi que, jusqu'en 2000, de la confection d'hosties. G. comptait quarante-cinq capucines en 1970, vingt-six sœurs et une novice en 2002.

Sources et bibliographie

  • HS, V/2, 1032-1036
Liens
Notices d'autorité
GND