de fr it

Kirchbühl

Hameau avec église de la comm. de Sempach LU, district de Sursee. 1275 ecclesia Kilchboel. L'église Saint-Martin fut construite entre le Xe et le XIIe s. sur une hauteur et sur les fondations d'une villa et d'une tour datant de la fin de l'époque romaine ou du haut Moyen Age. Initialement église de la mayorie (Meierhof) de Sempach, elle devint la paroissiale de la ville, avec des filiales à Sempach (Saint-Etienne), Hildisrieden et Adelwil. Elle perdit de son importance à partir du XIIIe s. au profit de Saint-Etienne, qui devint l'église de la ville de Sempach. L'église Saint-Martin fut agrandie aux XIIe et XIIIe s. (adjonction d'une tour, adaptée au style gothique au XVe s.). Le chœur fut remanié en 1583. Il reste des traces rougeâtres des peintures murales romanes de la nef datant de 1300-1310. Les premiers seigneurs de l'église furent les Lenzbourg, auxquels succédèrent avant 1173 les Habsbourg, puis les Habsbourg-Laufenbourg vers 1230, lesquels cédèrent les droits de patronage au couvent de Murbach (1250-1289). La collégiale Saint-Léger de Lucerne les obtint en 1420 et les détient toujours. Au bas Moyen Age, la paroisse était plus grande que le ressort de la ville: elle comprit jusqu'en 1799 (voire 1802) Hildisrieden et jusqu'en 1807 Rippertschwand (comm. Neuenkirch). En 1808, elle fut augmentée de divers domaines vers le lac, jusqu'à Wartensee. La paroissiale Saint-Etienne fut reconstruite entre 1827 et 1831 et le cimetière déplacé de Saint-Martin dans la ville de Sempach en 1832.

Sources et bibliographie

  • F. Glauser, J.J. Siegrist, Die Luzerner Pfarreien und Landvogteien, 1977
  • U. Bergmann, Kirchbühl bei Sempach, 1992
Liens
Notices d'autorité
GND