de fr it

Verenahof

Le domaine de V., dans la comm. de Büttenhardt SH depuis 1967, tire son nom de l'église Sainte-Vérène à Kirchstetten-Wiechs (Bade) dont il relevait initialement; il formait, avec les domaines de Tannerhof et de Maulenhof, le village de Büttenhardt. Aux mains des seigneurs de Tengen depuis le XIVe s., V. fut vendu en 1522 à la maison d'Autriche, puis passa en 1633 aux princes d'Auersperg avant d'être rattaché en 1811 au grand-duché de Bade. Il appartient à la Suisse depuis 1852, mais au plan de la souveraineté, resta une enclave allemande jusqu'à la correction de la frontière germano-suisse en 1967. Au début du XXIe s., le domaine de V. (43 ha) comptait quatre maisons d'habitation.

Sources et bibliographie

  • K. Bächtold, Die Geschichte der Gemeinde Büttenhardt, 1988
  • A. Schiendorfer, E. Steinemann, Der Verenahof zu Büttenhardt, 21992

Suggestion de citation

Wipf, Matthias: "Verenahof", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 15.01.2014, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/007542/2014-01-15/, consulté le 16.01.2021.