de fr it

MontagnyVD, seigneurie

Enclavée dans la seigneurie de Grandson, la terre de Montagny pourrait avoir passé à Amédée II de Montfaucon par son mariage avec Béatrice de Grandson dans la seconde moitié du XIIe siècle. En 1403, la seigneurie appartenait à Marguerite de Montfaucon-Montbéliard: elle comportait le château (XIe s.-1475) et le bourg de Montagny, les villages de Montagny-le-Corboz (aujourd'hui Montagny-près-Yverdon), Valeyres-sous-Montagny, Giez, en partie ceux de Chamblon, Champagne, Bonvillars, Romairon et Novalles, ainsi que divers biens et péages. Passée aux Chalon, qui l'avaient dotée de franchises en 1428, elle revint à Berne et Fribourg après les guerres de Bourgogne et fut réunie au bailliage commun de Grandson (1484-1798). Rachetée par Etienne de Montagny en 1497, la terre de Montagny fut aux mains de la famille de Molin de 1665 à 1798.

Sources et bibliographie

Indexation thématique
Entités politiques / Seigneurie

Suggestion de citation

Abetel-Béguelin, Fabienne: "Montagny (VD, seigneurie)", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 22.06.2020. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/007597/2020-06-22/, consulté le 18.04.2021.