de fr it

AbtwilSG

Principale localité et siège de l'administration de la comm. de Gaiserwald SG. Vers 1200 Appiwilla. Env. 300 hab. et 45 maisons en 1818, env. 400 hab. vers 1900, 2403 en 1970, 4367 en 1990. Trois villages se développèrent progressivement sur le territoire de Gaiserwald: à partir du domaine d'Appwile (1357), A., déjà qualifié de "petit village" par Vadian, Sankt Josefen au XVIIe s. et Engelburg au XVIIIe. August Hardegger construisit l'actuelle église néogothique d'A. et la cure en 1904-1905. Au fil du XIXe s., l'industrie (broderie à domicile ou en fabrique) vint s'ajouter aux traditionnelles sources de revenu de l'agriculture et de l'artisanat. A. et ses alentours comptaient une trentaine d'artisans et d'industriels vers 1860, sans compter la fabrication de toiles et de cotonnades. Les habitants d'A. travaillent depuis toujours surtout dans la ville proche de Saint-Gall. Dès les années 1960, de plus en plus de citadins résident à A., aujourd'hui constitué de plusieurs quartiers: le noyau du village où il reste peu de maisons anciennes, le Sonnenberg et ses villas familiales, la zone industrielle proche d'un parc de loisirs de la Migros (Säntispark). Le village fait partie de l'agglomération saint-galloise.

Sources et bibliographie

  • E. Ziegler, Gaiserwald in alten Ansichten, 1983 (21996)
  • W. Beeler, Gaiserwald vor dem Tobel, 1984
  • D. Studer, Ortsbildinventar der Gemeinde Gaiserwald, 1990
Liens
Notices d'autorité
GND