de fr it

Bazenheid

Village-rue de la commune de Kirchberg (SG), sur une terrasse au-dessus de la Thur, sur la route Wil-Wattwil. Siège du district d'Alttoggenburg. On distingue depuis le XIIIe s. Oberbazenheid et Unterbazenheid. 779 Pacinweidu. 375 hab. en 1826, 626 en 1900, 3469 en 1992. Le couvent de Saint-Gall était seigneur foncier à B. dès le haut Moyen Age. Aux XIVe et XVe s., les droits de justice et de nombreux droits fonciers passèrent aux comtes de Toggenbourg, dont on mentionne les ministériaux Ulrich ab Egg à Oberbazenheid en 1228 et Rudolf von Unterbazenheid en 1249. Le prince-abbé de Saint-Gall acheta les droits des comtes en 1468 et les attribua au Bailliage inférieur (Unteramt). B. fut incorporé à la nouvelle commune de Kirchberg en 1803. Maison Saint-Christophe du milieu du XIVe s. (plusieurs fois restaurée). Chapelle Saint-Laurent construite vers 1480, agrandie en 1644. Eglise catholique néo-gothique de 1894-1895, paroissiale dès 1900. Un incendie détruisit partiellement Unterbazenheid en 1834. Entre les deux anciens quartiers du village s'est bâti celui de la gare, ouverte en 1870. Les deux cercles scolaires ont fusionné en 1896. Le développement industriel de la région de Wil après 1960 a aussi touché B. Fabrique de farine animale. Station régionale d'incinération des ordures. Musée toggenbourgeois de la forge et des outils.

Sources et bibliographie

  • J.H. Dietrich, Geschichte der Gemeinde Kirchberg, 1952
Liens
Notices d'autorité
GND