de fr it

Engelburg

Localité de la comm. de Gaiserwald SG et corporation villageoise. Autrefois village-rue au pied du Tannenberg. Env. 120 hab. vers 1820, env. 400 vers 1900, 1245 en 1970, 2655 en 1990, 2809 en 2000. Du Moyen Age au XVIIIe s., cette région forestière, alors nommée hinter dem Tobel, comprenait des fermes et des hameaux isolés, mais ni village ni église. Vu que le chemin menant de Schönbüel à Sankt Josefen par le ravin du Tüfenbach était très pénible, une église fut construite en 1768-1770 et consacrée aux Anges gardiens; depuis lors, le village se nomme E. Il se sépara de Sankt Josefen en 1768/71 et la paroisse d'E. fut créée en 1807. Jusque dans la première moitié du XIXe s., l'arboriculture et l'élevage du bétail prédominèrent. Puis E. se développa grâce l'industrie de la broderie, ceci jusqu'après la Première Guerre mondiale. Plus récemment, l'afflux de personnes venant de la ville de Saint-Gall a entraîné un essor de la construction.

Sources et bibliographie

  • D. Studer, Ortsbildinventar der Gemeinde Gaiserwald, 1990
  • E. Ziegler et al., éd., Gaiserwald, 2004
Liens
Notices d'autorité
GND