de fr it

Bauhin

Famille protestante bâloise éteinte au XVIIIe s. (on trouve aussi la forme Bohayn). Elle remonte à Jean (->), venu d'Amiens (F) à Bâle en 1544 pour motifs confessionnels (antitrinitaire). Son fils Jean (->) se passionna pour la botanique, que Caspar (->), Jean Caspar (->) et Hieronymus (->) enseignèrent à l'université de Bâle (avec l'anatomie) de 1589 à 1667. La famille a donné en outre trois professeurs de médecine, six médecins, trois théologiens et un juriste, le politicien Johann Ludwig (->). Les B. de Bâle se sont éteints dans les mâles en 1757 et la dernière du nom, Catharina, célibataire, est décédée en 1774 à Bâle.

Sources et bibliographie

  • H.P. Fuchs-Eckert, «Die Familie Bauhin in Basel», in Bauhinia, 6/1-8/3, 1977-1986 (avec généal.)

Suggestion de citation

Peter Fuchs-Eckert, Hans: "Bauhin", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 02.05.2002, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/007675/2002-05-02/, consulté le 18.05.2021.