de fr it

Zuckenriet

Village et château, partie de la comm. de Niederhelfenschwil SG depuis 1803. 605 hab. en 1990. 782 Zuckinreod. Entre 782 et 894, Z. est mentionné dans douze documents concernant principalement des donations à l'abbaye de Saint-Gall. Un donjon carré fut édifié au nord du village aux XIe-XIIe s., sous l'abbé Ulrich von Eppenstein; il servit de résidence à l'administrateur abbatial. Entre 1213 et 1735, les Löwen von Z., Rosenberg, Landenberg, Muntprat, Helmsdorf, Muntprat von Spiegelberg et Gielsberg sont mentionnés comme châtelains et ministériaux de l'abbaye. Conquis par les Appenzellois en 1407, le château reçut son aspect actuel, avec chapelle attenante, durant la seconde moitié du XVe s. Relevant de la paroisse de Niederhelfenschwil, Z. passa temporairement à la Réforme. En 1543, la principauté abbatiale racheta la juridiction de Z., l'attribua au bailliage de Wil et édicta un coutumier. Le château revint à son tour aux mains de l'abbaye en 1735; il passa au canton à la suppression de cette dernière (1805), puis à des particuliers dès 1807. Formant une commune scolaire et disposant depuis 1876 d'une corporation villageoise, Z. a conservé une certaine autonomie.

Sources et bibliographie

  • J. Kreienbühler, Die Geschichte der politischen Gemeinde Niederhelfenschwil-Lenggenwil, 1917
  • J. Traber, Zuckenrieter Chronik 1876-1976, [1977]
  • B. Boari, «Das Schloss Zuckenriet», in Oberberger Blätter, 1984/1985, 29-33

Suggestion de citation

Dora, Cornel: "Zuckenriet", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 25.02.2014, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/007683/2014-02-25/, consulté le 26.10.2020.