de fr it

Fridau

Ancienne ville et bailliage des Frobourg, dans la comm. de Fulenbach SO, dont le lieudit de Stadt ("la Ville") conserve le souvenir. En 1253, Fridowe est cité comme municipium habité par des burgenses. Son ressort s'étendait des deux côtés de l'Aar. Avant la fondation de la ville, les comtes de Frobourg avaient déjà érigé sur la rive droite de l'Aar la tour de F., qui surveillait le passage (bac) entre le Haut-Hauenstein et Saint-Urbain. Ils firent construire un pont, puis, pour mieux assurer sa défense, fondèrent la ville sur la rive gauche (vers 1230). Ils passèrent quelques actes à F., où sont attestés leurs ministériaux (vers 1280, 1320 et 1327) et un avoyer (1347). La bourgade ne se développa guère, car le trafic vers le Bas-Hauenstein et Olten fut bientôt détourné par Aarbourg et Zofingue, autres villes des Frobourg. F. était presque déserté au milieu du XIVe s.; seul le fort avait encore quelque importance. En 1375, la ville fut victime des Gugler, et l'exploitation des gravières effaça ses dernières traces au XIXe s.

Sous les comtes de Frobourg et de Nidau, le Buchsgau fut divisé en cinq bailliages. F. était l'un d'eux (Henman von Arx, paysan d'Egerkingen, est cité comme bailli en 1367). Le territoire comprenait l'ouest de l'actuel district d'Olten, soit les villages de Wangen bei Olten, Hägendorf, Rickenbach, Gunzgen, Kappel, Boningen et Fulenbach. Les comtes de Frobourg et de Nidau se partagèrent la petite seigneurie de F. en 1310. Le dernier comte de Nidau, qui mit le bailliage en gage en 1358 et 1366, céda sa part au duc Rodolphe IV d'Autriche en 1365; les Habsbourg héritèrent de l'autre moitié en 1366. Après 1379, le bailliage releva des Kibourg-Berthoud; donné en gage en 1405 au prévôt de corporation bâlois Conrad von Laufen, il fut cédé en 1415 à Berne et Soleure et placé sous leur administration commune; lors du partage du Buchsgau (1463), il passa définitivement à Soleure et forma jusqu'en 1798 la partie inférieure du bailliage de Bechburg.

Sources et bibliographie

  • H. Sigrist, «Stadt und Amt Fridau», in JbSolG, 44, 1971, 57-67

Suggestion de citation

Walliser, Peter: "Fridau", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 04.11.2009, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/007711/2009-11-04/, consulté le 28.10.2020.