de fr it

Verbois

Lieudit de la comm. de Russin GE, qui a donné son nom au barrage hydroélectrique situé sur le Rhône, à une quinzaine de kilomètres en aval de Genève. Construit entre 1937 et 1944 pour pallier une demande croissante d'électricité, propriété des Services industriels de Genève, il fournissait, au début du XXIe s., une puissance électrique totale de 100 MW et produisait en moyenne 466 GWh par an. La retenue d'eau formée par le barrage est de 13 millions de m3. Un peu plus en aval se trouve la réserve naturelle des Teppes de V., aménagée entre 1999 et 2001.

Sources et bibliographie

  • L. Comisetti, L'usine de Verbois du point de vue économique et social, [1944]
  • R. Leroy, L'usine hydro-électrique de Verbois, 1944