de fr it

KastelnLU, Alberswil

Ruine de château fort et seigneurie dans la comm. d'Alberswil. 1258 Kasteln. Construite probablement par les Kibourg au milieu du XIIIe s. sur une ancienne motte au sommet d'une colline, la tour fortifiée de K. servit de bâtiment de prestige et de centre administratif, dont dépendaient leurs possessions dans la région de Sursee et le bailliage impérial de Beromünster. En 1273, Rodolphe Ier de Habsbourg fit l'acquisition de K. Le district habsbourgeois ne forma plus en 1306 qu'une enclave dans celui de Willisau, avec les droits de juridiction et d'avouerie à Kottwil, Niederwil, Briseck et l'avouerie de l'église de Burgrain. Le fief fut en mains autrichiennes, puis lucernoises: les seigneurs de Winterberg et Gottfried Müllner au XIVe s., les Rust et les Luternau en commun dès 1367. En 1416, le seigneur de K., Peter von Luternau signa un traité de combourgeoisie avec Lucerne. Hans Feer acheta K. en 1482, Ulrich Heinserlin en 1598; ce dernier la céda en 1644 à Lucerne après la faillite de sa famille.

Après 1357, les Rust et les Luternau ajoutèrent à la seigneurie la basse justice (Twing) et le péage d'Ettiswil (pour moitié dès 1385), les basses justices d'Alberswil, Bodenberg, Nebikon (pour moitié), un huitième de celle de Schötz, de même que la basse justice et la dîme de Fischbach. Ulrich Heinserlin acquit en 1604 la basse justice de Zell et la moitié de celle de Schötz et de Nebikon. En 1664, le Conseil vendit les droits de basse justice de Schötz, Nebikon et Ettiswil aux seigneurs de Wyher. Durant la guerre des Paysans (1653), les habitants d'Alberswil et d'Ettiswil soumis à la corvée endommagèrent la tour inhabitée. En 1680, Lucerne vendit K. au commandeur des chevaliers de Saint-Jean, Franz von Sonnenberg, qui y fonda un fidéicommis et y fit élever un manoir (1682), à ce jour encore aux mains de sa famille.

Sources et bibliographie

  • A.P. von Segesser, Rechtsgeschichte der Stadt und Republik Luzern, 1, 1850, 653-657
  • A. Sautier, Die Familienfideikommisse der Stadt und Republik Luzern, 1909, 137-159
  • MAH LU, 5, 1959, 7-12
  • W. Meyer, «Burgenbau im kyburgischen Machtbereich», in Die Grafen von Kyburg, 1981, 75, 82
  • F. Daxecker, «Ein Brief von P. Johann Baptist Cysat SJ - Dokumente zur Rechtsgeschichte der Burg Kasteln bei Alberswil», in Sammelblatt des Historischen Vereins Ingolstadt, 104, 1995, 241-255