de fr it

Charles-FrançoisLandry

19.3.1909 à Lausanne, 23.2.1973 à Vevey, prot., de Lausanne. Fils de William Henri, des Verrières, employé des postes, et de Marguerite Emery. 1) Yvette Laura Benoît, fille de Camille, d'origine française, 2) 1942 Madeleine Jeanne Gaudin, fille de Jules Auguste, fondé de pouvoir à la Banque cantonale vaudoise. Collège classique à Lausanne. Ensuite, L. vit de petits métiers. De 1929 à 1939, il habite Uzès (Languedoc), région qui sert de cadre à plusieurs de ses romans (Diego, 1938; Reine, 1948; Le Mas-Méjac, 1953). Revenu en Suisse, il vit de sa plume, collaborant à divers journaux ou périodiques (Trente Jours). Dans le sillage de Charles Ferdinand Ramuz, L. manifeste une prédilection pour les gens simples, proches de l'élémentaire, qui ont un sens aigu de l'honneur malgré les difficultés de l'existence. Son chef-d'œuvre, La Devinaize (1950), est une quête nostalgique du paradis perdu de l'enfance. Grand prix C.F. Ramuz en 1960.

Sources et bibliographie

  • Dossier ATS, ACV
  • Francillon, Littérature, 3, 246-251
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 19.3.1909 ✝︎ 23.2.1973
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature