de fr it

GirenbadTurbenthal

Vue des bains depuis le sud-ouest, après les transformations de 1826. Lithographie de Friedrich Schulthess, vers 1840 (Zentralbibliothek Zürich, Graphische Sammlung und Fotoarchiv).
Vue des bains depuis le sud-ouest, après les transformations de 1826. Lithographie de Friedrich Schulthess, vers 1840 (Zentralbibliothek Zürich, Graphische Sammlung und Fotoarchiv).

Station thermale, comm. Turbenthal ZH, située dans le hameau de G., sur le Schauenberg, au-dessus de la paroi abrupte qui domine le Tösstal. En 1364, Hermann Ier de Breitenlandenberg transféra à la prébende de l'autel de la Vierge, à Turbenthal, le domaine de Rüti, appelé G. pour la première fois en 1464, plus tard nommé aussi Äusseres G. Vers 1500, J. Volmar et Johann Rudolf Schinz en 1777 publièrent des études sur G., dont les bains firent l'objet d'une ordonnance en 1602 et qui devint une station renommée, fréquentée aux XVIIe et XVIIIe s. par des curistes de Zurich et de Winterthour. La construction de nouveaux bains (1826), d'un hôtel entouré d'un parc (1843) et de la route d'Elgg (1844), transformèrent l'établissement en centre thermal (Kurort Gyrenbad), exploité jusqu'en 1968. Les bâtiments furent ensuite placés sous la protection des monuments historiques, puis transformés en restaurant, sous réserve de la préservation de leur structure architecturale (1990-1992).

Sources et bibliographie

  • H. Kläui, Geschichte der Herrschaft und Gemeinde Turbenthal, 2, 1960, 59-68
  • MAH ZH, 7, 1986, 76-79
Liens
Notices d'autorité
GND