de fr it

Uhwiesen

Bailliage appartenant à l'évêque de Constance, dans la seigneurie de Laufen, supprimé en 1798. Situé dans une boucle du Rhin au sud de Schaffhouse, il comprenait les villages d'U., Flurlingen, Langwiesen et Feuerthalen, ainsi que le domaine de Mörlen. La possession de l'évêque de Constance, mentionnée en 1155, remonte peut-être au Xe s. déjà. Les statuts furent fixés dans un coutumier à la fin du XIVe s. Pour la haute justice, U. dépendait du comté de Kyburg, passé à Zurich définitivement en 1452. La basse justice était partagée entre l'évêque de Constance et la seigneurie de Laufen. Lorsque cette dernière passa à Zurich en 1544, les deux tribunaux furent réunis. Les communautés villageoises du bailliage d'U., qui exploitaient ensemble des biens communaux, disposèrent d'un Conseil commun au plus tard en 1455.

Sources et bibliographie

  • W.U. Guyan, Laufen-Uhwiesen im Zürcher Weinland, 1988
  • P. Niederhäuser, «Adel, Dorfgemeinschaft und Herrschaftsstrukturen im Zürcher Weinland im Übergang zur frühen Neuzeit», in Wirtschaft und Herrschaft, éd. Th. Meier, R. Sablonier, 1999, 203-244

Suggestion de citation

Baertschi, Christian: "Uhwiesen", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 24.01.2013, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/007834/2013-01-24/, consulté le 15.05.2021.