de fr it

Kefikon

Village et château à la frontière entre les cantons de Zurich et Thurgovie. La plus grande partie de K. fut jusqu'en 1997 une commune locale (Ortsgemeinde) rattachée à la municipalité (Munizipalgemeinde) thurgovienne de Gachnang; elle est depuis 1998 une partie de la commune de Gachnang. Le reste appartient à la commune zurichoise de Wiesendangen. Partie thurgovienne: 40 hab. en 1640, 164 en 1850, 138 en 1900, 248 en 1950, 449 en 2000. Partie zurichoise: 19 hab. en 1640, 93 en 2000. K. était propriété du couvent de Reichenau et formait une seigneurie judiciaire (comprenant Islikon depuis le XVe s.), le seigneur résidant au château de K. Le premier attesté (1241) est Burchardus de Kevincon. Les seigneurs de K. furent suivis par ceux de Gachnang (attestés depuis 1346), de Boswil (1391-1453) et les Ryff, appelés aussi Welter von Blidegg (1453-1529). La seigneurie passa ensuite au Junker Hans von Grüt (1529-1566), à la famille Joner dite Rüpplin, de Frauenfeld (1566-1650), aux Hirzel de Zurich (1650-1740) et, en 1740, aux Escher vom Glas. Depuis 1427, la frontière entre les comtés de Kyburg et de Thurgovie traversait la seigneurie et le château, thurgovien depuis 1970. Un premier coutumier date de 1493. De tout temps rattaché à la paroisse de Gachnang, K. ne compta que des protestants de la Réforme jusqu'à la fin du XVIIIe s. Bernhard Greuter y fonda en 1766 une teinturerie qui fut ensuite agrandie (lui-même était parti pour Islikon) et perdura jusqu'au milieu du XIXe s. Il en subsiste quelques maisons et l'étang de la fabrique, qui sert aujourd'hui de piscine. En 1906, August Bach installa au château une école nouvelle (actuellement école privée). Du château d'origine subsiste le donjon; les douves ont été comblées au XVe s. et des corps d'habitation ajoutés aux XVIIe et XVIIIe s. Après l'incendie de 1929, le château a pris son aspect actuel. Le village était surtout agricole, des quartiers résidentiels ont été construits depuis le milieu du XXe s.

Sources et bibliographie

  • E. Stauber, Schloss und Herrschaft Kefikon, 1943
Liens
Notices d'autorité
GND