de fr it

Wülflingenseigneurie

La tour d'Alt-W. fut construite vers 1200 sur une colline escarpée à base triangulaire, au sud de W. Il n'y a pas encore eu de fouilles archéologiques à la recherche d'édifices antérieurs, mais la chronique de l'abbaye de Zwiefalten (Wurtemberg), rédigée vers 1040, mentionne deux habitants du château fort de W. au XIe s., Willebirg von W. et Kuno von Achalm. Au XIIIe s., la seigneurie de W.-Buch, avec haute et basse juridictions, appartenait aux comtes de Habsbourg, qui y étaient représentés par les seigneurs de Hettlingen vers 1300 et par Johannes von Seen en 1359, puis qui la remirent en gage en 1376 à Hartmann von Seen, duquel elle passa à son beau-fils Ulrich von Landenberg-Greifensee. Elle appartint dès 1455 aux seigneurs de Rümlang qui, endettés, la cédèrent en gage (avec le château) à la commune de W., tout en cédant en 1515 le patronage et les grande et petite dîmes à l'hôpital de Winterthour. Elle fut revendue par la commune, en 1528, à Hans Steiner, de Zoug, propriétaire de la seigneurie de Pfungen. En 1634, Zurich s'opposa à la vente de W. à Winterthour par les descendants de Steiner, mais accepta son achat par le Junker zurichois Hans Hartmann Escher vom Luchs et sa belle-sœur Katharina Meiss von Teufen. Comme le vieux château ne correspondait plus aux besoins de l'époque en matière de logement, les Escher en firent bâtir un nouveau en 1644-1645, près du village de W. (auj. auberge), qui passa par héritage, avec les biens et droits afférents, aux Meiss et en 1734, après dédommagement des cohéritiers, à Salomon Hirzel-Meiss (1672-1755), futur général au service de Hollande. Ses trois fils ruinèrent la famille. En 1760, Salomon Hirzel (1719-1791) vendit la seigneurie justicière à la ville de Zurich, qui exerça la haute juridiction jusqu'en 1798 et remit les droits de basse justice au bailliage d'Andelfingen. La tour d'Alt-W., inhabitée depuis le XVIIIe s., tomba en ruine. Le site a été restauré par la ville de Winterthour en 1936.

Sources et bibliographie

  • H.M. Gubler, Schlösser Wülflingen, Hegi und Mörsburg bei Winterthur, 1974
  • P. Ziegler, Wülflingen, 1975
Liens
Notices d'autorité
GND