de fr it

WidenZH

Château situé à la sortie des gorges du Lattenbach dans la commune d'Ossingen ZH. Aucune recherche n'a été effectuée sur les premières étapes de sa construction. Le premier seigneur mentionné en 1243 est Burkhard von Wida (ou von W.), issu d'une famille de ministériaux des Kibourg, puis des Habsbourg. A partir de 1325, le château passa aux mains de familles patriciennes de Schaffhouse. Un domaine agricole, des vignobles, des propriétés dispersées, des serfs, un droit de pêche dans la Thur, ainsi que le Hausersee (petit lac) relevaient du château; toutefois, aucune compétence judiciaire ne dépendait de celui-ci. En 1434, W. fut remis à Zurich avec la seigneurie d'Andelfingen, puis devint en 1649 propriété de la ville de Winterthour, qui y imposa son autorité seigneuriale, ce qui provoqua la colère de Zurich. En 1803, la commune d'Ossingen acquit le château et ses biens, puis les revendit, mais conserva le Hausersee. Un congrès des socialistes allemands se tint à W. en 1880. Max Huber, futur président du CICR, acheta le château en 1903. Celui-ci subit des dégâts importants le 19 juillet 1944 lors de la chute d'un bombardier américain, puis fut reconstruit différemment.

Sources et bibliographie

  • E. Stauber, «Schloss Widen», in Neujahrsblatt der Stadtbibliothek Winterthur, 245-247, 1910-1912
  • O. Sigg, Geschichte der Gemeinde Ossingen, 1988
Liens
Notices d'autorité
GND