de fr it

RikonIllnau-Effretikon

Hameau d'Effretikon (comm. Illnau-Effretikon), ancienne communauté villageoise et comm. civile (Zivilgemeinde), qui comprenait aussi les moulins de Würglen et de Mannenberg, dissoute en 1931. 774 Richo. 253 hab. en 1710, 405 en 1836, 546 en 1941, 1203 en 1960, 3085 en 1980, 3130 en 1990. La chapelle de R., filiale d'Illnau, mentionnée pour la première fois en 1370, date probablement du XIIe s. Le noyau de l'édifice, de style roman, décoré de fresques gothiques vers 1370, fut agrandi en 1591 et en 1647. La chapelle fut sécularisée à la Réforme, mais des services divins s'y tinrent à nouveau après 1556. La dédicace à saint Etienne n'est attestée qu'en 1591. La chapelle appartint à la communauté villageoise et à la commune civile de R., après 1848 à la communauté scolaire de R.-Effretikon, depuis 1927 à la paroisse réformée d'Illnau. Le village-rue de R., où dominaient au XIXe s. la petite paysannerie et l'artisanat, s'est développé au milieu du XXe s. et a perdu son autonomie, ne faisant plus qu'un avec Effretikon, en forte expansion.

Sources et bibliographie

  • MAH ZH, 3, 1978, 91-94, 100-103, 107
  • H. Kläui, U. Müller, Illnau-Effertikon, 2 vol., 1983-1992