de fr it

Henry-LouisMermod

8.5.1891 à Sainte-Croix, 14.4.1962 à Lausanne, prot., de Sainte-Croix. Fils de Louis-Philippe, fabricant de montres, boîtes à musique et dentelles, et de Franziska Bender. Véra Deborah Machline, Russe. Avocat de formation, puis directeur avec deux de ses frères de la Société pour l'industrie des métaux à Lausanne. Mécène, bibliophile, M. fait de sa maison de l'avenue de l'Elysée, à Lausanne, un lieu de rencontre entre écrivains et peintres suisses et français, mais aussi de fêtes (remise du Grand prix Schiller à Charles Ferdinand Ramuz en 1936). En 1926, il fonde sa maison d'édition et commence à publier les œuvres de Ramuz (Sept morceaux, qu'il associe à sept dessins de René Auberjonois). Il édite Charles-Albert Cingria, Gustave Roud, Pierre-Louis Matthey, ainsi qu'un hebdomadaire élégant, Aujourd'hui (1929-1931). Il accueille les jeunes écrivains, tels Maurice Chappaz, Jacques Chessex, Henri Gaberel et, dès 1946, Philippe Jaccottet. En 1942, en hommage à la France, il crée la collection du "Bouquet" dans laquelle seront publiés septante-trois volumes, dont le dernier, La Promenade sous les arbres de Jaccottet (1961), annonce des voies nouvelles. Il joue un rôle important dans la création de la Guilde du Livre en 1936.

Sources et bibliographie

  • La revue de belles-lettres, 1, 1972
  • S. Corsini, dir., Le livre à Lausanne, 1993, surtout 115
  • Francillon, Littérature, 3 et 4
  • «Henry-Louis Mermod», in Tra-jectoires, 4, 2008
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 8.5.1891 ✝︎ 14.4.1962