de fr it

HélèneGrégoire

30.8.1903 à Champfrémont (Pays de la Loire), 25.2.1998 à Nyon, cath., puis prot. (après son divorce). Fille de Constant Portier et d'Aglaé Richard, paysans. 1) NN, 2) Lucyen Grégoire, organiste. Ecole communale (1910-1914). G. s'installe à Genève en 1960. De son enfance en Mayenne (Poignée de terre, 1964), puis de sa vie de femme, G. témoigne dans une succession de récits autobiographiques attachants, reproduisant le parler savoureux des petits paysans de sa région. Autodidacte, conteuse d'instinct, ses textes sont remarquables de justesse et d'aisance, qu'ils narrent sa rencontre avec son second mari (Les Noces de l'été, 1975), son exil en Amérique du Nord (Les Maudits de Montréal, 1982) ou la mort de sa mère (Moisson d'automne, 1990).

Sources et bibliographie

  • Plans-fixes, [vidéo], 1989
  • J. Casari, Un regard sur Hélène, 1994
  • Francillon, Littérature, 3, 323
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 30.8.1903 ✝︎ 25.2.1998
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature