de fr it

Passugg

Sources et bains thermaux dans la commune de Churwalden GR. 1488 Basuk. En 1562, Konrad Gessner fait état d'une source acide; cette première attestation fut suivie d'autres mentions isolées. En tout, ce sont cinq sources qui furent redécouvertes à partir de 1863. La même année, une première buvette fut ouverte dans la gorge de la Rabiosa, puis un premier établissement de cure inauguré en 1883 sur le Mühlerain. Les premiers récits parlent de l'eau d'Araschgen, nom du domaine sis dans les environs. Dès la fin du XIXe s., on utilisa couramment le nom de P. qui vient d'une terre située à proximité du lieu de captage des sources. La société anonyme des eaux minérales Passugger Heilquellen est devenue en 1998 la propriété de Feldschlösschen-Hürlimann Holding SA, qui céda en 2000 le secteur des boissons à la brasserie danoise Carlsberg. L'établissement thermal sert d'hôtel-école aux étudiants de l'école hôtelière et de tourisme de Coire.

Sources et bibliographie

  • P. Fravi, «Die Passugger Heilquellen», in Bündner Jahrbuch, 1978, 132-137
Liens
Autres liens
e-LIR
Indexation thématique
Patrimoine / Bains