de fr it

Villardin

Petite seigneurie comprenant les villages fribourgeois de Montet (Glâne) et de Vuarmarens. Le premier seigneur connu de V. est le chevalier Willerme Bence, en 1255. Par mariage, V. passa au milieu du XIVe s. aux Glâne, bourgeois de Moudon, puis en 1577 aux Loys, de Lausanne, qui la vendirent en 1767 aux Castella, de Fribourg. V. ne fut, dès le XIVe s., qu'une possession mineure de ses propriétaires qui vivaient surtout d'autres revenus. Les seigneurs de V. rendaient hommage au duc de Savoie (1484), puis à Fribourg (1579), qui leur concéda le droit de haute justice, se réservant seulement les cas d'appels. Probablement délaissé dès le XIVe s., le château était déjà en ruine au XVIe s. et il n'en reste quasi rien.

Sources et bibliographie

  • M. Reymond, «Les seigneurs et le château de Villardin près Rue», in Ann. frib., 1913, 184-190, 193-201
Indexation thématique
Entités politiques / Seigneurie