de fr it

Grand- et Petit-Vivy

Châteaux forts et hameaux, comm. Barberêche FR, surplombant les falaises de la Sarine au bord du lac de Schiffenen. Anciens noms all. Gross-Vivers et Klein-Vivers. V. fut d'abord toujours mentionné en relation avec les seigneurs de Vivier attestés en 1153, qui possédaient d'autres biens dans les paroisses de Cormondes et Barberêche. Lorsque la famille Vivier s'éteignit en 1293 avec Conrad, ses biens passèrent aux seigneurs de Pont, puis aux comtes de Thierstein et enfin à Fribourg (1441). Grand-V. revint en 1540 aux Praroman, en 1671, par mariage, aux Fégely et en 1905, par héritage, aux Maillardoz, qui le possèdent encore au début du XXIe s. En 1616, Anne de Praroman fit ériger, à l'emplacement du château déjà désigné comme ruine en 1293, un manoir dans la tradition du gothique tardif avec une tour escalier. La bâtisse fut rénovée vers 1865 dans le style néogothique et agrémentée d'un jardin anglais. Le château fort de Petit-V., sur un plan triangulaire (avec tour, mur d'enceinte, fossé, habitation et guérite), remplaça peu avant 1293 Grand-V. comme siège de la seigneurie. Le Fribourgeois Nicolas de Vuippens acheta en 1378 la seigneurie de Petit-V., séparée de Grand-V. avant 1363. Après plusieurs changements de propriétaires, Petit-V. passa en 1466 aux Praroman et en 1623 aux Gléresse, puis changea souvent de mains après 1799. Petit-V. est un rare exemple de petit château fort conservé.

Sources et bibliographie

  • MAH FR, 4, 1989, 55-71