de fr it

VicHendry

18.8.1920 à Cavorgia (commune de Tujetsch), 17.12.2014 à Schaffhouse, catholique, de Tujetsch. Fils de Giachen Martin Hendry, paysan. Zaria Venzin. Vic Hendry suivit une formation de maître d'école primaire, puis secondaire. Il publia ses premiers récits dans la revue Il Pelegrin de Milaun. Son premier ouvrage important fut Tia veglia daventi (1957). La prose narrative de Hendry comprend le Discuors cugl assassin (Entretien avec l'assassin, 1970) écrit après un séjour volontaire en prison, ainsi que des reportages portant sur des questions sociales (En Schurnada, sur les travailleurs journaliers, 1983). Son œuvre littéraire, volumineuse, traita souvent de problèmes sociaux et psychologiques. Par ailleurs, les nombreux articles qu'il publia dans diverses revues furent surtout consacrés à des thèmes historiques. Dès 1990, il fit paraître des poèmes (Auras, 1995). Il fut aussi traducteur de l'allemand en rhéto-romanche. Hendry vécut à Schaffhouse dès 1960. Il reçut le prix culturel du canton des Grisons en 2001.

Sources et bibliographie

  • Staatsarchiv Graubünden, Coire, Literarischer Nachlass Ludivic Hendry.
  • Bezzola, Reto R.: Litteratura dals Rumauntschs e Ladins, 1979.
  • Deplazes, Gion: Die Rätoromanen. Ihre Identität in der Literatur, 1991.
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Ludivic Hendry (nom de naissance)
Dates biographiques ∗︎ 18.8.1920 ✝︎ 17.12.2014

Suggestion de citation

Walther, Lucia: "Hendry, Vic", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 25.08.2020, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/008152/2020-08-25/, consulté le 27.10.2020.