de fr it

Welfensberg

Village dans la comm. de Wuppenau TG depuis 1971, distr. de Münchwilen, sur le versant nord du Nollen. Partie de la commune locale (Ortsgemeinde) de Wuppenau (1803-1971). 1275 Wælphrisperch. 123 hab. en 1800, 97 en 1880, 40 en 1960, 35 en 2000. La paroisse, mentionnée en 1275, comprenait W. et Leuberg et fut probablement érigée par les Leuberg (église privée). L'abbaye de Saint-Gall acquit plus tard les droits de collation, qui revinrent aux barons d'Anwil en 1420 et aux Helmsdorf après 1499 (rachat du fief par l'abbaye en 1534), puis passèrent au conseil administratif thurgovien (1805) et à la commune (1831). La Réforme fut introduite en 1529, mais W. revint à la foi catholique en 1531. Dès 1534, la paroisse fut desservie par le chapelain de Wil (SG), jusqu'à ce qu'elle pût rétribuer un curé grâce à une donation (1735). L'église Saint-Laurent fut bâtie entre 1706 et 1708. En 1869, le village refusa la fusion avec Wuppenau. En 1871, les catholiques de Hosenruck furent attribués à W. Les protestants relevaient de Bussnang, mais fréquentèrent le culte à Neukirch an der Thur jusqu'en 1703, avant de se voir attribués à Schönholzerswilen (1712). Le village dépendit de la juridiction libre (Freigericht) de Thurlinden jusqu'en 1798. On pratiquait les cultures céréalières, fourragères et fruitières, la production laitière (fin du XIXe s.) et la broderie (vers 1900).

Sources et bibliographie

  • MAH TG, 2, 1955, 386-391
  • W. Müller, «Das Freigericht Thurlinden», in ThBeitr., 103, 1966, 5-96, surtout 93-94
  • J. Ganz et al., Kirche St. Laurentius Welfensberg, 1986
Liens
Notices d'autorité
GND