de fr it

Altenklingen

Château et ancienne seigneurie, dans la commune de Wigoltingen TG. Le château, sur le Kemmenbach, comprend deux maisons à pignons à redents, construites en 1586 à la place d'un château fort médiéval. 1227 Castrum klingen, 1252 castrum Vetus Clingen (par opposition à Hohenklingen), 1277 von der altun Clingen. Le château fort, construit vers 1200 par les barons de Klingen, près de celui d'Altenburg qu'il a probablement remplacé, devint vers 1225 le siège d'une branche de cette famille, les barons d'A. A leur extinction en 1395, A. revint à Wilhelm von Enne. Assiégé en vain par les Appenzellois en 1407, A. fut vendu en 1419 aux Muntprat von Spiegelberg de Constance, en 1441 aux de Breitenlandenberg, en 1559 aux Brümsi de Herblingen. Le Saint-Gallois Leonhart Zollikofer acheta aux Brümsi, en 1585, le château et la seigneurie avec les juridictions afférentes de Märstetten, Illhart et Wigoltingen (cette dernière relevant aussi de la prévôté du chapitre cathédral de Constance). Il érigea A. en un fidéicommis, qui comprenait aussi le manoir de Pfauenmoos près de Berg (SG). Un bailli administrait la seigneurie et les biens, qui incluaient deux domaines, plusieurs vignobles, un moulin et une tuilerie. Aux XVIIe et XVIIIe s., le pasteur de Märstetten prêchait tous les quinze jours dans la chapelle Sainte-Wiborada. Un prédicant fut engagé en 1729, mais le service religieux régulier cessa peu après. A la suppression de la seigneurie d'A. en 1798, le château et les biens restèrent en possession de la fondation de famille, qui subsiste aujourd'hui encore. Les annexes du château subirent un réaménagement en 1812. Les terres agricoles et Pfauenmoos furent vendus en 1840. Le château était vide de meubles quand s'y créa en 1864 un musée de famille qui abrite aujourd'hui d'importantes collections.

Sources et bibliographie

  • Arch. de la juridiction d'Altenklingen, StATG
  • K. Zollikofer, éd., Altenklingen ― Zollikofersche Familien-Stiftung, 1966
  • E.E.A. Zollikofer, Zur Geschichte der Herrschaft Altenklingen in den Jahren 1586-1798, ms., 1980 (StATG)
  • B. Giger, Gerichtsherren, Gerichtsherrschaften, Gerichtsherrenstand im Thurgau vom Ausgang des Spätmittelalters bis in die frühe Neuzeit, 1993, 78-79 (en partie fautif)
  • J. De Luca, Herrschaft, Wirtschaft und Verwaltung in der thurgauischen Gerichtsherrschaft Altenklingen zwischen 1585 und 1700 , mém. lic. Zurich, 1999 (StATG)
Liens
Notices d'autorité
GND