de fr it

Thurberg

Château fort et ancien domaine noble, comm. Weinfelden TG, situé sur l'Ottenberg, au nord-ouest de Weinfelden, qui fut la résidence des seigneurs de T. 1275 Turberch. Au XIVe s., il était la propriété des barons de Klingen, puis des barons d'Enne (1395-1413). Cité comme château fort en ruine et fief de l'abbaye de Saint-Gall en 1413, T. fut concédé aux seigneurs de Tettikofen (1413-1463), puis aux Lanz von Liebenfels, plus tard aux seigneurs de Schellenberg et de Schwarzach. En 1575, T. englobait un château, la ruine et les droits de basse justice. Un nouveau château construit en 1644 par Georg Joachim Zollikofer fut détruit par un ouragan l'année suivante. Le petit château bâti à sa place, muni de tours à bulbe, appartint à la famille Högger (1711-1756), puis aux Wegelin, de Saint-Gall. Il fut en partie détruit par la foudre en 1827. Le restaurant actuel est exploité depuis 1910.

Sources et bibliographie

  • B. Giger, «Gerichtsherren, Gerichtsherrschaften, Gerichtsherrenstand im Thurgau vom Ausgang des Spätmittlelalters bis in die frühe Neuzeit», in ThBeitr., 130, 1993, 5-216, en part. 115-116
  • Thurgauer Zeitung, 10.6.1998
  • Archäologie im Thurgau, 16, 2010, 349-351
Liens
Notices d'autorité
GND