de fr it

Gletsch

Alpage à l'origine et station touristique, au pied du glacier du Rhône, sur le territoire de l'ancienne commune d'Oberwald, commune d'Obergoms VS. Au carrefour des chemins menant au Grimsel, à la Furka et à Brigue, G. est d'abord fréquenté par des bergers et par quelques marchands qui transitent par les cols. La construction de la route de la Furka en 1866, puis de celle du Grimsel en 1895, favorisent l'arrivée du tourisme. La famille d'hôteliers Seiler, notamment, en assure le développement. Pour leur activité, les Seiler achètent un important territoire composé de rochers, de moraines et d'une partie du glacier. A la fin du XIXe s., le glacier, au bord duquel les Seiler possédaient deux grands hôtels, est admiré annuellement par six mille voyageurs. Son recul marque la fin de l'âge d'or du tourisme à G. En 1984, les hôtels sont acquis par l'Etat valaisan. Dès 1915, on peut atteindre cette localité par le train (qui n'est actuellement en exploitation que pendant la saison touristique) et, dès 1922, par le car postal. Au début du XXIe s., G. est plus un lieu de transit que de séjour.

Sources et bibliographie

  • F. Kreuzer, Land an der jungen Rhone, 1975
Liens
Notices d'autorité
GND