de fr it

Roger deGuimps

26.2.1802 à Yverdon, 19.12.1894 à Yverdon, cath., prot. (1841), Français, d'Yverdon (1841). Fils de Jean Anne Cosson, baron de G., grand maître des eaux et forêts, émigré à Yverdon en 1792 pour fuir la Révolution, et de Caroline-Elisabeth-Marie Bumand. 1826 Amélie Hangard. Elève de l'Institut Pestalozzi (1808-1817), G. se forma ensuite comme pédagogue. Il était considéré au milieu du XIXe s., avec Josephine Stadlin, comme le dernier héritier direct de Pestalozzi, dont il écrivit la biographie (limitée à l'histoire de sa vie, sans tomber dans la glorification de ses concepts pédagogiques). Pour le 100e anniversaire de la naissance de Pestalozzi, il organisa une récolte de fonds afin de réaliser en Suisse romande un institut d'éducation pour enfants pauvres conforme aux principes du maître, à savoir un enseignement alliant la formation morale inspirée des idéaux chrétiens et le travail pratique; à cette occasion, il reformula la devise Kopf, Herz und Hand ("la tête, le cœur et la main") qui devint "le cœur, la volonté et la vie". Il fut aussi conseiller communal (législatif) à Yverdon.

Sources et bibliographie

  • La philosophie et la pratique de l'éducation, 1860
  • Hist. de Pestalozzi, de sa pensée et de son œuvre, 1874
  • J. Cornaz-Besson, Roger de Guimps (1802-1894) à Yverdon, 2000
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 26.2.1802 ✝︎ 19.12.1894