de fr it

FriedrichHaag

14.1.1846 à Diessenhofen, 3.11.1914 à Berne, prot., de Hüttwilen. Fils d'Ulrich et de Barbara Zimmermann. 1) 1870 Leontine Noe (✝︎1876), 2) 1881 Anna Zetter. Etudes de lettres à Zurich, Göttingen et Berlin, doctorat à Zurich en 1869. Privat-docent de langues slaves à l'université de Zurich (1873), maître à l'école de la cathédrale de Reval (auj. Tallinn, Estonie) de 1873 à 1876. Recteur des gymnases de Schaffhouse (1876-1884) et Berthoud (1884-1891). Deuxième habilitation à Zurich, en linguistique (1878). Professeur extraordinaire (1887) et ordinaire (1891-1906) de philologie classique et de pédagogie gymnasiale à l'université de Berne. H. s'engagea en faveur de la réforme du gymnase qui limitait la prééminence des langues anciennes. Auteur d'un manuel contesté d'introduction au latin (1891) et d'études sur l'histoire des écoles à Berne et en Suisse.

Sources et bibliographie

  • K. Marti, Zur Erinnerung an Prof. Dr. Friedrich Haag, 1846-1914, 1914
  • R. Mumenthaler, Im Paradies der Gelehrten, 1996
Liens
Notices d'autorité
GND
En bref
Dates biographiques ∗︎ 14.1.1846 ✝︎ 3.11.1914

Suggestion de citation

Rogger Kappeler, Franziska: "Haag, Friedrich", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 16.10.2007, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/008237/2007-10-16/, consulté le 28.10.2020.