de fr it

Frieswil

Village groupé (avec assolement au Moyen Age) de la comm. de Seedorf BE, situé sur le plateau de Frienisberg. 1249 Frieswile. 79 hab. en 1764, 222 en 2000. Aux XIIIe et XIVe s., les comtes de Kibourg (terrier de 1261-1263) et les couvents de Tedlingen (Detligen) et Frienisberg y possédaient des biens. Le village faisait partie de la seigneurie kibourgeoise d'Oltigen, avec laquelle il revint à Berne en 1412. Attribué au bailliage bernois de Laupen en 1483, F. forma un ressort de basse juridiction avec les villages de Landerswil, Detligen, Matzwil, Oberruntigen, Niederruntigen, Oltigen (paroisse de Radelfingen), ainsi qu'avec ceux de Salvisberg, Wickacker, Wölflisried (paroisse de Wohlen). Rattaché au district de Zollikofen en 1798, il fit partie de la paroisse de Seedorf dès 1803, puis de la commune du même nom (district d'Aarberg) dès 1832. Depuis le XVIIIe s., F. partage son bâtiment scolaire avec Matzwil, et dès 1904, son cimetière avec Detligen. Ce village paysan, situé sur la route cantonale Berne-Aarberg construite en 1851-1852 (car postal à partir de 1906), a accueilli de nouveaux résidents et compte de plus en plus de navetteurs travaillant dans la région de Berne.

Sources et bibliographie

  • O. Arn, Oltigen, 1962
  • Seedorf einst und jetzt, 1976