de fr it

Matten

Communauté (Bäuert) et village de la comm. de Sankt Stephan BE, au confluent du Färmelbach et de la Simme. L'ancien domaine royal burgonde de M., inclus en 994 dans la donation de la reine Adélaïde au couvent alsacien de Seltz, passa au chapitre de Därstetten en 1276. Après avoir relevé pour l'essentiel des barons de Rarogne (seigneurie de Mannenberg), M. revint successivement, avec le château fort de Mannenberg, à divers seigneurs (von Strättligen, de Gruyère, de Duens, ville de Fribourg), tandis que le village voisin de Sankt Stephan passait à la seigneurie de Mannenberg-Reichenstein. En 1386, il échut à Berne, qui l'attribua à la châtellenie du Haut-Simmental, à laquelle Sankt Stephan fut aussi soumis en 1494. Rattaché à la paroisse de Sankt Stephan, M. a connu la même évolution démographique et économique que ce village.

Sources et bibliographie

  • Simmentaler Heimatbuch, 1938