de fr it

Schüpbach

Partie de la comm. de Signau BE. Le village de S., à l'embouchure du ruisseau homonyme dans l'Emme, formait avec divers hameaux (Hälischwand, Bembrunnen, Mettenberg sur la rive droite de l'Emme, Ried sur la rive gauche) et des fermes isolées l'un des tiers de la commune de Signau. 1250 curtis Schuppah. Un habitat avec droits de pâture et d'exploitation du bois est mentionné sur les berges de l'Emme en 1491; il comptait sept maisons en 1597. L'artisanat (moulin, scierie, forge) se développa dans ce village facilement accessible grâce à la grand-route et au pont sur l'Emme construit en 1550 (le pont en bois actuel date de 1838). Au XVIIIe s., l'essor de l'industrie à domicile (travail du lin par des Tauner) entraîna l'ouverture d'une teinturerie, d'une blanchisserie, d'une filasserie, ainsi que d'une épicerie. Une fabrique de tuiles (1778) donna naissance à un commerce qui dura jusque dans les années 1990. La plaine fut assainie en 1856. La nouvelle route de la vallée et la voie ferrée Berne-Lucerne (1864-1875) permirent un nouvel élan au XXe s. L'artisanat local se composait d'entreprises actives dans la construction et le travail du bois, de scieries, de moulins et d'une fromagerie. Des entreprises industrielles virent aussi le jour (fabrique de palettes, gravière). En 2009, 1000 personnes habitaient à S., soit environ 40% de la population de la commune de Signau.

Sources et bibliographie

  • F. Häusler, Die alten Dorfmärkte des Emmentals, 1986, 118
  • Das Obere Emmental, 1987