de fr it

Wikartswil

Localité de la comm. de Walkringen BE. 1217 Wikarsuylarer. Le village de W., le hameau de Niederwil et les fermes isolées d'über dem Moos au Lüsenberg faisaient partie, durant le haut Moyen Age, de la paroisse de Walkringen, qui desservait la chapelle Sainte-Catherine à W. A la fin du XIIIe s., la basse juridiction de W. revint aux seigneurs de Kien, détenteurs de la seigneurie de Worb. En 1473, le village devait à celle-ci des corvées de transports et de labours, ainsi qu'un cens pour les droits de pâture. Il dépendit de Worb pour la basse justice (juridiction de Konolfingen) sans doute dès le XVIe s. Il fut rattaché en 1803 au bailliage, puis district de Konolfingen, en 1834 à la commune de Walkringen. Les bains du Rütihubel, objet d'une concession en 1834, lieu de cure et de détente très prisé jusqu'à la faillite de l'établissement en 1982, furent réaménagés en plusieurs étapes à partir de 1987: en 2012, le complexe abritait, outre un restaurant et un hôtel, un centre socioculturel accueillant des séminaires, un établissement médicosocial pour personnes âgées et une communauté à vocation thérapeutique.

Sources et bibliographie

  • U. Boos, E. Schneeberger, Bauinventar der Gemeinde Walkringen, 1999