de fr it

Thörishaus

Village-rue BE, s'étendant sur la comm. de Köniz (distr. de Berne) pour sa partie orientale et celle de Neuenegg (distr. de Laupen) pour sa partie occidentale. T. se situe sur la rive droite de la Singine, à la frontière avec le canton de Fribourg. 1389 Toerishus. 207 hab. en 1910, 2050 en 1975, 1639 en 1996, 1912 en 2010. Malgré les gués et le bac attesté en 1318, T. ne tira guère profit du trafic entre Berne et Fribourg, qui, dès la fin du Moyen Age, passait par Neuenegg. La situation changea avec l'ouverture des nouveaux axes du Wangental, autrefois marécageux, qui passent par T. (route cantonale par Steinige Brücke en 1857, chemin de fer en 1860, autoroute en 1976). Dès 1860, des entreprises artisanales et industrielles s'installèrent à proximité de la gare de T.-Hahlen, puis près de celle du village. Le bâtiment de l'ancien Institut sérothérapique et vaccinal suisse (auj. Crucell Switzerland AG) se trouve à T. Avec le boom immobilier des années 1960, l'ancien village agricole accueillit de nouveaux habitants, travaillant pour la plupart à l'extérieur. Bien que T. soit coupé par des voies de communication anciennes et modernes, les deux parties du village constituèrent au XXe s. une seule entité grâce à des institutions communes (école, poste) et des associations. La société locale fondée en 1933 devint le partenaire privilégié des autorités des deux communes.

Sources et bibliographie

  • J.-P. Anderegg, Bauinventar der Gemeinde Köniz, 3 vol., 1992
  • Kennen Sie Thörishaus?, 2001
  • E. Schneeberger, Bauinventar der Gemeinde Neuenegg, 2009