de fr it

HasenburgLU

Château fort situé sur les contreforts du Wellberg, au-dessus de la Wigger, commune de Willisau LU, sur le territoire de l'ancienne commune de Willisau Land. 1285 die nüwen Hasenburc. H. fut édifié par les barons d' Asuel (all. Hasenburg) durant la seconde moitié du XIIIe s. Après le partage fait entre les diverses branches de la famille, le château devint le centre administratif de leur possession de Willisau (1285). Celle-ci comprenait des biens en Argovie au sud du Hauenstein, notamment les droits de patronage dans la grande paroisse de Willisau et à Menznau, liés à ceux de basse justice. La seigneurie de H. était territorialement peu compacte et centrée sur le château. Des ministériaux de H., probablement une branche des seigneurs de Schenkon, étaient au service des barons d'Asuel. Vers 1302, les d'Asuel firent allégeance aux Habsbourg pour leur château de H.; ils obtinrent en contrepartie le droit de fonder une ville à Willisau. Ils reçurent en 1321 le bailliage autrichien de Willisau en gage. Durant la seconde moitié du XIVe s., endettés, ils durent se séparer de plusieurs morceaux de la seigneurie. Après 1364, elle échut par héritage aux d'Aarberg, seigneurs de Valangin. Pillé par les villes autrichiennes de Zofingue et Sursee et incendié par les Bernois durant la guerre de Sempach (1386), le château fut laissé à l'abandon. Guillaume d'Aarberg vendit la seigneurie à Lucerne en 1407. Le site du château a été fouillé en 1958-1959.

Sources et bibliographie

  • A. Bickel, Willisau, 1982