de fr it

Alpjen

Alpage situé au-dessus de la gorge de Gondo, comm. de Simplon et Zwischbergen VS. 1274 Fraxinodum. L'évêque Boniface de Challant l'acheta vers 1291 au comte Marzo di Castello, de Novare, avec la région de Gondo-Zwischbergen. Des Walser créèrent à A. une localité habitée en permanence. L'évêque établit un châtelain dont le siège était à Gondo. Vers 1495, A. devint un tiers de la châtellenie de Zwischbergen-A., mais ses habitants s'administraient eux-mêmes sous l'autorité d'un syndic (Gewalthaber). Ils formaient une communauté (Geteilschaft) qui réglait l'emploi des biens communaux et reçut en 1582 le droit d'exercer la justice de paix. Un document atteste l'existence d'une corporation de paysans en 1576, dont les statuts, complétés en 1616 et 1627, furent renouvelés en 1652. Aux XIXe et XXe s., après l'extinction ou l'émigration des familles bourgeoises d'A., des paysans de Simplon et de Zwischbergen acquirent les biens et les droits d'alpages. En 1964, ils se sont réunis, à l'exception d'une famille, en coopérative pour l'exploitation des alpages.

Sources et bibliographie

  • P. Arnold, Gondo-Zwischbergen an der Landesgrenze am Simplonpass, 1968