de fr it

Bipp

Le château, construit sur un contrefort du Jura, peint à l'aquarelle en 1670 par Albrecht Kauw (Musée d'Histoire de Berne) © Photographie Stefan Rebsamen.
Le château, construit sur un contrefort du Jura, peint à l'aquarelle en 1670 par Albrecht Kauw (Musée d'Histoire de Berne) © Photographie Stefan Rebsamen.

Seigneurie jusqu'en 1413, bailliage commun de Berne et Soleure jusqu'en 1463, bailliage bernois de 1463 à 1798. Située entre le Jura et l'Aar, la seigneurie fit partie du landgraviat du Buchsgau administré par les comtes de Frobourg. A la suite d'héritages, elle fut divisée en deux bailliages, B. et Erlinsburg, qui passèrent aux comtes de Neuchâtel-Nidau, le premier avant 1297, le second en 1332. Après leur extinction, la seigneurie de B., lourdement obérée, échut aux Thierstein en 1375, aux Kibourg en 1379 et aux Habsbourg en 1385. En vertu d'un arbitrage des Confédérés, Berne et Soleure obtinrent en 1413 la propriété commune de la seigneurie, qu'elles convoitaient toutes deux, et qui engloba toutes les juridictions après l'achat du landgraviat du Buchsgau en 1426. Au partage de 1463, Berne obtint B., Soleure Bechburg. Le château fort de B. (968 Pippa burgones, 1268 castrum Bippo) à Oberbipp était le siège du bailliage bernois de B., qui comprenait les basses juridictions de Wiedlisbach (Oberbipp, Attiswil, Farnern, Rumisberg, Wiedlisbach) et de Niederbipp (Niederbipp, Wolfisberg, Walliswil, Rufshausen-Schwarzhäusern). Construit au XIIIe s. et rénové à l'époque bernoise, il fut pillé en 1798 et laissé à l'abandon; il est aujourd'hui en ruines. Le bailliage fut supprimé en 1798 et son territoire attribué au district de Wangen.

Sources et bibliographie

  • SDS BE, II/10 (cartes)
  • K.H. Flatt, Die Errichtung der bernischen Landeshoheit über den Oberaargau, 1969, surtout 271-274
Liens
Notices d'autorité
GND