de fr it

Ehrendingenbailliage

Entre 1415 et 1798, bailliage du comté de Baden dans le Surbtal et le Studenland, réunissant des localités ayant appartenu pour la plupart au bailliage habsbourgeois de Siggental. Oberehrendingen et Unterendingen formaient avec Freienwil la frontière sud, Rümikon la frontière nord du bailliage, qui englobait Tiefenwaag, Schneisingen, Widen, Lengnau, Hausen, Degermoos, Vogelsang, Baldingen, Böbikon, Siglisdorf, Wislikofen, Mellstorf, Waldhausen et Hägelen. Le siège des sous-baillis, qui appartenaient à la classe locale privilégiée, existe encore à Oberehrendingen. A la dissolution du bailliage en 1798, Oberehrendingen et Unterehrendingen constituèrent une seule entité politique jusqu'en 1825.

Sources et bibliographie

  • H. Kreis, Die Grafschaft Baden im 18. Jahrhundert, 1909
  • Oberehrendingen, Unterehrendingen, 1990
  • B. Meier et al., Das Surbtal im Spätmittelalter, 1995