de fr it

Liebegg

Vue du château au milieu du XVIIIe siècle, gravure de David Herrliberger, parue en 1754 dans la Neue und vollständige Topographie der Eydgnoßschaft (Universitätsbibliothek Bern, Sammlung Ryhiner).
Vue du château au milieu du XVIIIe siècle, gravure de David Herrliberger, parue en 1754 dans la Neue und vollständige Topographie der Eydgnoßschaft (Universitätsbibliothek Bern, Sammlung Ryhiner). […]

Château des seigneurs du même nom, situé au sud de la comm. de Gränichen (AG), et petite seigneurie, L. est mentionné pour la première fois en 1241. Après l'extinction des L. en 1433, le château et la seigneurie passèrent à la famille de Luternau, puis à Marx Escher de Zurich en 1602. Les Graviseth acquirent la propriété en 1615 et la conservèrent jusqu'en 1772, avec une interruption entre 1668 et 1707. Les Diesbach, qui leur succédèrent, vendirent le château en 1875 à la famille Hunziker d'Aarau qui le céda à son tour en 1946 au canton d'Argovie. Il servit d'école normale cantonale entre 1983 et 1998; une école cantonale d'agriculture fut installée en 1958 sur le domaine qui lui était rattaché. Il ne reste quasiment aucune trace de la double forteresse d'autrefois. Sur l'emplacement de ce qu'on appelait le vieux château, au sommet de la colline, se dresse aujourd'hui un donjon de style gothique tardif dit "maison Luternau" (1561-1562). En contrebas, là où se trouvait le château plus récent, la cour inférieure forme un quadrilatère comprenant une porte flanquée de tourelles, une aile à arcades, une tour, une grange, une maison de maître et un bâtiment horticole (constructions des XVIIe-XIXe s. ayant subi plusieurs rénovations).

Sources et bibliographie

  • MAH, AG, 1, 1948, 156-159
  • M.L. Heyer-Boscardin, W. Meyer, Burgen der Schweiz, 8, 1982, 87-88
Liens
Notices d'autorité
GND