de fr it

Lunkhofen

Domaine (Dinghof) relevant du couvent de Murbach-Lucerne et qui comprenait Oberlunkhofen, Unterlunkhofen, Jonen et Arni-Islisberg (distr. de Bremgarten AG). IXe s. Lunchunft. Inféodé aux comtes de Habsbourg en 1259, le domaine fut vendu en 1291 à l'empereur Rodolphe par l'abbé de Murbach Berchtold. Au XIVe s., il devint une circonscription administrative et judiciaire habsbourgeoise, une sorte de bailliage (Kelleramt); le cellérier résidait à Oberlunkhofen (où se trouvait aussi la paroissiale), le mayor à Unterlunkhofen. En 1414, Bremgarten acheta à Johannes von Trostberg la mayorie et les droits de justice. Il est probable que le château fort de L. (fouillé en 1933), propriété au XIVe s. des seigneurs de Trostberg (ou Trostburg), fut le siège des chevaliers de L. avant qu'ils ne s'établissent à Zurich.

Sources et bibliographie

  • E. Suter, «Die Burg Lunkhofen», in Unsere Heimat, 9, 1935, 10-13
  • MAH AG, 4, 1967
Indexation thématique
Entités politiques / Seigneurie