de fr it

LéonMontandon

8.12.1884 à Neuchâtel, 11.3.1971 à Neuchâtel, prot., de La Brévine et du Locle. Fils d'Henri, épicier, et de Zélie-Augusta Maire. Cécile-Célina Vaucher, fille de Daniel François, horloger. Apprentissage de photograveur. Aide-archiviste aux Archives de l'Etat de Neuchâtel (1910). M. fut formé par Arthur Piaget et Louis Thévenaz qu'il remplaça comme archiviste de l'Etat (1948). M. collabora également au Musée d'histoire de la ville de Neuchâtel (conservateur adjoint, 1924), notamment au cabinet de numismatique dont il devint conservateur (1919). Spécialiste en généalogie, héraldique et numismatique, il publia de nombreux articles, notamment dans le Musée neuchâtelois (près de 400), et s'investit dans de nombreuses sociétés dont la Société d'histoire et d'archéologie du canton de Neuchâtel et la Société suisse de numismatique. Docteur honoris causa de l'université de Neuchâtel (1949).

Sources et bibliographie

  • A. Schnegg, «Léon Montandon (1884-1971)», in MN, 1971, 125-131
Liens
Notices d'autorité
GND
En bref
Dates biographiques ∗︎ 8.12.1884 ✝︎ 11.3.1971