de fr it

ValLavizzara

Vallée TI, distr. de Vallemaggia, située dans la partie supérieure du val Maggia. 1361 Lavizaria. La communauté (comunità) du L., qui comprenait Broglio, Prato, Sornico, Peccia et Fusio (Brontallo et Menzonio n'entrèrent dans la communauté que dans la première moitié du XVe s.), forma une association de vicinanze jusqu'en 1374, année où furent définies les frontières pour l'exercice des droits d'usage (depuis 2004 la vallée forme à nouveau une seule commune, celle de Lavizzara). Cependant une petite communauté (comunella dei quattro comuni) qui possédait des biens communs à Prato, Sornico, Peccia et Fusio ne fut dissoute qu'en 1929. Au Moyen Age, le val Maggia (avec le L.) faisait partie de la communauté de Locarno, dont elle se sépara en 1403. Vers 1430, le L. obtint du duc de Milan la reconnaissance de ses statuts et d'une juridiction civile indépendante. Sous les Suisses, la vallée continua à bénéficier d'une certaine autonomie administrative même si le bailli et le receveur (ou fiscal) étaient aussi ceux du val Maggia. Le Conseil général du L., composé de vingt-deux membres, se réunissait à Sornico; les communes nommaient aussi sept juges adjoints qui jugeaient avec le bailli les affaires criminelles. La population atteignit son maximum pendant la seconde moitié du XVIIe s. (env. 4000 hab., soit 30% des hab. du val Maggia), puis diminua progressivement à la suite de l'émigration outre-mer (1156 hab. en 1850, env. 15%) et de l'exode vers les centres urbains (531 hab. en 2000, env. 10%). Dans le passé, l'élevage (gros et petit bétail) fut la principale source de revenus: une partie des troupeaux passaient l'hiver dans la plaine de Magadino ou dans le Sottoceneri, car dans le fond de la vallée les terrains fertiles étaient rares. Le commerce du fromage et du bois, l'apiculture et la culture des céréales, du chanvre et du lin constituèrent aussi des activités importantes. Dans le val de Peccia surtout on travaillait la pierre ollaire (production de récipients et de poêles). Beaucoup de résidences secondaires et quelques infrastructures touristiques (patinoire à Prato Sornico) ont été construites dans les dernières décennies du XXe s.

Sources et bibliographie

  • M. Signorelli, Storia della Valmaggia, 1972
  • R. Broggini, éd., Copia delli statuti della valle Lavizara [sic], 1989
  • F. Zappa, Le pergamene della Lavizzara, mém. lic. Fribourg, 1990
Liens
Notices d'autorité
GND
Indexation thématique
Environnement / Vallée