de fr it

JuliusEggs

12.2.1867 à Loèche, 11.1.1934 à Sion, cath., de Loèche. Fils d'Alfons, tanneur, et de Franziska von Werra. E. suivit les collèges de Sion et de Brigue, étudia la théologie à Innsbruck (1888-1891) et fut ordonné prêtre en 1891. Curé et doyen de Loèche (1897-1914), il devint en 1914 chanoine de Sion, où il enseigna de 1914 à sa mort la théologie morale et pastorale ainsi que, parfois, la liturgie et le droit canon au grand séminaire. Chantre principal du chapitre cathédral dès 1931. Prédicateur remarquable, directeur de retraite, E. promut le chant d'église dans le Haut-Valais où il présida la Société des instituteurs (1906-1918) et publia beaucoup, notamment Die Geschichte des Wallis im Mittelalter (1930), première partie d'une histoire du Valais inachevée.

Sources et bibliographie

  • H.-R. Ammann, «Julius Eggs (1867-1934)», in BWG, 20, 1988, 139-148, (avec liste des œuvres)
  • HS, I/5, 530-531
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 12.2.1867 ✝︎ 11.1.1934

Suggestion de citation

Ammann, Hans-Robert: "Eggs, Julius", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 02.04.2003, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/008584/2003-04-02/, consulté le 28.11.2020.